Le forum « Health for all, one for Health » s’est déroulé le 5 avril 2019 à Islas Pinas, Pasay City. En partenariat avec les organisations civiles (CSOs) la fondation Virlanie lance un appel dans le but d’élargir et d’améliorer les services publics et locaux de santé.

Afin de donner une vision globale du sujet, plusieurs intervenants ont été conviés : Atty. Harry Roque, défenseur du « Universal Health Care act » ; Dr. Allan Evangelista, chef du programme de santé au Ministere de la Sante, section «International Health Cooperation » ; Richard Tercio, défenseur de la santé mentale et artiste visuel ; et Cenen Milan, directeur des programmes à Virlanie. Avec le soutien des participants, les intervenants ont tous exprimé leur volonté de faire pression et promouvoir une couverture médicale pour tous.

Le forum “Health for all, One for Health” fait suite à la campagne de santé (Operation Kalinga) que mène Virlanie, et la signature du « Universal Health Care Act » (loi pour une couverture médicale universelle) par le président philippin le 21 février 2019 dernier. Cette loi promet un large panel de services de santé à des prix abordables. Plusieurs aspects de la santé sont pris en compte : prévention, promotion, traitement, réhabilitation, et des services de santé palliatifs.

Un appel pour combler les manques

Le docteur Evangelista explique : « Les Philippines restent un pays avec très peu d’accès aux services. Les dépenses médicales restant à la charge des familles sont de 56 %, ce qui représente une très grande dépense pour ces familles. » Plus de 8 millions de Philippins n’ont pas un accès direct aux services de santé du gouvernement, et sont les plus vulnérables aux risques de santé dus à la pauvreté. L’objectif premier de la loi est d’améliorer l’accès aux services de santé gouvernementaux, et donc de réduire les dépenses médicales restant à la charge des patients. Le plan cherche à inscrire automatiquement tous les Philippins au système national de couverture médicale PhilHealth. PhilHealth sera l’agence responsable d’acheter et d’acheminer les biens et services de santé pour les personnes dépendantes.

Pourtant, il reste des manques à combler dans la version actuelle de la loi, puisque la partie concernant la mise en œuvre des lois et règles doit encore être écrite.
Ce manque concerne directement les populations aidées par Virlanie (enfants des rues et familles sans ressources) puisque l’accès aux services de santé et à la couverture médicale nationale pour les plus pauvres sera abordée dans ce texte.

Atty. Roque nous en dit un peu plus : “Le plus grand défi de la loi pour une couverture médicale universelle est le manque de règlementations pour sa mise en œuvre. La règlementation des droits à la santé relève de de l’Etat. »

En plus d’améliorer l’accès aux soins et d’améliorer les centres médicaux locaux, la loi pour une couverture médicale universelle met l’accent sur les soins de santé mentale tels que la psychiatrie et la psychologie, qui ont autant d’importance que les services de santé physiologique.

« Lorsqu’une personne connaît un problème de santé mentale, il est de notre devoir de lui donner le courage de se faire aider » nous dit Tercio. Ayant lui-même dû se battre contre une maladie mentale, il encourage les participants à soutenir une couverture médicale intégrale qui couvre également la santé mentale des enfants.

Le pilier santé de Virlanie, présenté par Cenen Milan lors de l’événement, a été créé pour répondre aux différents besoins des enfants en situation de rue : besoins médicaux, dentaires et psychologiques. Virlanie défend la santé comme un droit et une nécessité pour chacun, afin que les problèmes de santé ne deviennent plus un frein au développement d’une personne.

La directrice générale adjointe de Virlanie, Arlyne Fernandez, a conclu l’événement avec une présentation des différents plaidoyers de Virlanie pour améliorer l’accès aux services de santé aux Philippines :
– Amélioration des centres médicaux dans les quartiers les plus pauvres pour que les familles aient accès à des services de qualité et aussi à de l’information sur la santé
– Amélioration des services majeurs de santé publique tel que les hôpitaux
Le combat pour une couverture médicale globale continue, puisque les participants à l’événement peuvent devenir à leur tour des défenseurs de la cause.

Operation Kalinga ou OK est la campagne de Virlanie en faveur de la santé et du bien-être. Elle encourage toutes celles et tous ceux qui nous soutiennent à rendre accessible les services de sant, de nutrition et les services psycho-sociaux à tous les enfants, afin de s’assurer de leur bon développement psychologique et physiologique.
Health for All, One for Health; 04052019